lundi, 21 juillet 2014 00:00

Le théorème du chant choral…

Écrit par 
Évaluer cet élément
(4 Votes)

…est assez simple : des choristes sans chef ne sont rien… La réciproque n’en est que plus vraie, car sans choristes pour interpréter la partition, on a beau gesticuler, on n’obtiendra que du vent !

Qu’en est il du coté des Alésiens ?

Cette année, les choristes sont issus majoritairement de France, mais ne vous y trompez pas, il en vient également du monde entier : Angleterre, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Russie, Quebec, Portugal, Cote d’Ivoire, Suisse et même Alsace ! Rendez vous compte !

Ça nous fait déjà un coté de l’équation bien garni, pour sur! Avec une telle diversité, comment équilibrer la formule, me direz vous?

Tout simplement grâce aux Chefs de Choeur chez qui l’éclectisme culturel est également de mise. Pour s’en rendre compte il suffit de tendre l’oreille. Tantôt bondissant coté « toulousaing », tantôt trainant secteur « mÔselle-est », tantôt « crissant » côté québécois, c’est une équipe de chefs haute en couleurs vocales qui entraine les 1000 Fous Chantants dans leur verbiage musical et leur gestuelle toute personnelle !

Car oui, l’équipe des chefs a de la personnalité, c’est évident et nécessaire. Il y en a de toutes les tailles et de tous les tempéraments, et pourtant ils sont tous de la même trempe : celle des magiciens qui vous transforment une masse dense de choristes de tous poils en sculpture auditive finement ciselée.

 

Les voici pour vous, en images, pour vous donner envie de les découvrir en gestes et en son : 

 

Lu 2778 fois Dernière modification le lundi, 21 juillet 2014 22:06
Connectez-vous pour commenter

Enregistrez Vous

Nos derniers articles Pédago